Personnages

BETHANY OR

Bethany Or est née à Hong Kong de parents qui se sont rencontrés à Montréal, mais ses ancêtres se sont établis au Québec depuis quatre générations. Elle a grandi à Ottawa.  Sa version de la Belle Province était autrefois limitée au Quartier chinois, où elle passait beaucoup de son enfance en visitant ses grands-parents, s’hypnotisant des lumières de la Bourse de Montréal pour s’endormir.  Après un emploi d’été en Gaspésie – la meilleure formation possible pour s’immerger de la culture et du joual québécois – elle a décidé de s’établir à Montréal. Elle est maintenant professeure de Humanities au Collège Champlain à St-Lambert.  Elle ne sait toujours pas comment répondre aux gens qui lui demandent si elle est québécoise, alors elle répond «oui», «non», ou «plus ou moins», dépendant de la journée!

PARKER MAH

Parker Mah est né à Vancouver dans l’année du Coq.  Depuis son plus jeune âge, ses parents atypique libéraux l’ont sensibilisé  au milieu des arts.  Des expériences classiques de jeunes canadiens d’origine chinoise tels que les cours de piano obligatoires et les repas dim sum ont parsemé son enfance, agrémentée par des séances irrégulières, mais importantes d’histoire familiale. Vers la fin de ses études universitaires, il a rassemblé des archives photographiques et a documenté le parcours de sa propre famille à travers un processus d’histoire orale qui a renouvelé en lui un intérêt pour ses propres racines dans ce pays, qui remontent jusqu’à quatre générations. Il a travaillé à Nagoya, à Cape Town, à Dhaka et à Kaolack et a élu domicile à Montréal depuis 2007. Il s’avoue accro des Haw Flakes.

 

——————————————————————————————————————————————–

BETHANY OR

Bethany Or was born in Hong Kong to parents who met in Montreal, and has four generations of family in Quebec. She grew up in Ottawa, and her version of la Belle Province was limited to Montreal’s Chinatown, where she spent much of her childhood visiting her grandparents, lulled to sleep by the revolving spotlight of the Montreal Stock Exchange. After a summer job in Gaspésie – the best possible crash course in Québécois culture and jouale – she made Montreal her home. She now teaches in the Department of Humanities at Champlain College in St. Lambert. She is still confounded when people ask her if she is québécoise, and answers “yes”, “no”, or “sort of”, depending on the day!

PARKER MAH

Parker Mah was born in Vancouver in the year of the Rooster. Raised in an artistically-inclined household by atypically liberal parents, his Chinese-Canadian upbringing, complete with the requisite piano lessons and dim sum brunches, was supplemented by irregular but important doses of family history. Near the end of university he collected archival photographs and documented these stories through an oral history process that enlivened in him a sense of his own roots and routes in this country stretching back 4 generations. He has lived and worked in Nagoya, Cape Town, Dhaka and Kaolack and now calls Montreal home since 2007. He also admits to a fondness for Haw Flakes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>